LA DERNIÈRE PAGE
(Pour mon ami Gérard Tremblay,
décédé le 20 février 1992)


Il n’y a pas de vie sans trace
il n’y a pas d’ami perdu
restent toujours dans la nuit dure
quelques signes lumineux
ces grands livres d’images
qui se ferment lentement
comme des yeux fatigués
sur la dernière page


je revois tes dessins éclatés
en mille lézardes au mur
annonçant un destin
qu’on n’a pas su lire
et tu serrais dans ta main
ces bouquets de lignes
qui faisaient croire au futur
en projetant la vie
bien au-delà du réel


tu es parti un peu
comme une couleur qui passe
tout en bas du tableau
qui doucement s’assombrit
mais la signature jamais ne s’efface


il n’y a pas de vie sans trace
il n’y a plus d’ami perdu.


Roland Giguère

Copyright © 2020 Renaud Lespérance - All Right Reserved